June 20th 20 juin


JEREMY WADE, Berlin (ALL)


Creation: Articulating Disorientation (Improvisation/Exploration)

Residency from June 10 to 23

Genre: Dance, performance

Résidence Jeremy Wade


PRESENTATION

Dancer and Choreographer Jeremy Wade and Maria F. Scaroni will focus their choreographic research towards the relation of the body and object inside the term precarious labor. In late capitalist society material objects have obtained a peculiar role in the economy. If – as theorists like Antonio Negri and Michael Hardt suggest – immaterial labor has become the dominant form of production, affects and information are the commodities that are dealt with on the market place. Objects in this economy function less as a tool or as satisfaction of a need, but are wrapped in affects: they are fashionable items of desire, lifestyle products that create an atmosphere, melancholic souvenirs of nearly extinguished crafts and substitutions of ‘real’ contact and ‘proper’ interaction that have nearly vanished in this age of information. Objects have become strangely animated in this time. They obtain the status of quasi-life and reformulate the relationship between objects and (human) bodies, reducing their ontological differences and thus provoke a revision of touch and spatial orientation that takes into account an affective attitude towards the environment. The piece Precarious Objects will premiere at the Kampnagel Sommer Fest in Hamburg August 7,8,9,10, 2013.

ARTISTIC AND TECHNICAL TEAM

Jeremy Wade, dancer and choreographer.
Maria F. Scaroni, dancer and choreographer.

PARTNERSHIPS CONFIRMED

Hostellerie de Pontempeyrat (Loire 42)

WEBSITE AND VIDEO

www.jeremywade.de


JEREMY WADE, Berlin (ALL)


Création: Articulating Disorientation (Improvisation/Exploration)

En résidence du 10 au 23 juin 2013 – Soirée Eau à la bouche le 20 juin à partir de 19h (Pontempeyrat)

Genre: Danse, performance

Résidence Jeremy Wade


PRÉSENTATION

Les danseurs et chorégraphes Jeremy Wade et Maria F. Scaroni, concentreront leur recherche chorégraphique sur la relation du corps et de l’objet au sein d’un travail précaire. Dans la société capitaliste d’aujourd’hui, les objets matériels ont obtenu un rôle particulier dans l’économie. Si – comme des théoriciens comme Antonio Negri et Michael Hardt le suggèrent – le travail immatériel est devenu la forme dominante de production, des affects et l’information sont les produits qui sont traités sur le marché. Les objets dans cette fonction économique, sont moins des outils ou des satisfactions de besoins, que des éléments appartenant à l’affecte: ils sont des produits de désir à la mode, qui créent une atmosphère, des souvenirs mélancoliques affiliés à un artisanat mourant, des substituts de contact «réel» et d’interaction «convenable» qui ont presque disparu dans cette ère de l’information.
Les objets sont devenus étrangement animés à notre époque. Ils obtiennent le statut de « quasi-vie » et reformulent la relation entre les objets et les corps (humain), ce qui réduit leurs différences ontologiques, et ainsi provoque une révision du toucher et de l’orientation spatiale qui prend en compte une attitude affective envers l’environnement.

« Precarious objects » sera présentée en première au Festival Sommer Kampnagel à Hambourg du 7 au 10 août 2013.

ÉQUIPE ARTISTIQUE ET TECHNIQUE

Jeremy Wade, danseur et chorégraphe.
Maria F. Scaroni, danseur et chorégraphe.

PARTENARIATS CONFIRMES

Hostellerie de Pontempeyrat (Loire 42)

SITE WEB ET VIDEO DE PRÉSENTATION

www.jeremywade.de