A. Laloy

Alice-laloy-web


Alice LALOY


Elle cherche un langage artistique personnel au croisement du théâtre, des arts plastiques et de la marionnette. Elle emprunte la mécanique de la poésie pour créer son écriture : non narrative, construite de paysages sensibles et structurés par une trame musicale.

En découvrant la marionnette pendant son cursus d’études en scénographie / création de costumes à l’école du TNS (GROUPE XXXII /1998-2001), Alice Laloy s’interroge sur cette autre manière d’aborder le théâtre. Elle crée « la compagnie s’appelle reviens » en janvier 2002 afin d’y développer sa recherche.

Avant de faire le choix de travailler prioritairement sur sa propre compagnie, elle travaille en tant que costumière et/ou scénographe avec entre autres Lukas Hemleb, Emmanuelle Cordolianni, Jean-Pierre Vincent, Catherine Anne, Michèle Foucher, Le collectif Inconito, Yannick Jaulin.

Elle réduit l’intensité de son activité de créatrice de costume et de scénographe en 2008, date à laquelle sa compagnie devient compagnie en résidence au TJP pour trois années.

Depuis janvier 2012, la Cie s’appelle reviens est conventionnée par la DRAC Alsace. Pour chacune de ses créations, la compagnie s’appelle reviens s’enrichit de nouvelles rencontres. Les équipes sont redessinées en fonction de la nouvelle proposition artistique. Pourtant une fidélité s’instaure de créations en créations avec certains artistes, ou techniciens.

En 2009, Alice Laloy reçoit le Molière du meilleur spectacle jeune public pour sa création « 86 CM ». En septembre 2013, l’Institut International de la Marionnette lui remet le prix de la Création/Expérimentation, récompensant son travail qui a su renouveler les langages, les pratiques et les formes esthétiques des arts de la marionnette.

En 2004, elle crée « D’ETATS DE FEMMES », en 2006 « MODERATO », en 2008 « 86 CM », en 2010, «Y ES-TU? », en 2012, « BATAILLES » qu’elle re-écrit pour créer « REBATAILLES » en 2013. En 2015, elle crée « SOUS MA PEAU /sfu.ma/to ».

www.sappellereviens.com