A. DEL PERUGIA

« L’AUTONOMIE DU CRÉATEUR »


3 sessions de trois semaines: du 27 janvier au 16 février, du 7 au 27 avril et du 26 mai au 15 juin 2014
Date limite d’inscription: 7 janvier 2014 (réponse le 9)
Formation longue et itinérante proposée par Alexandre DEL PERUGIA et Sébastien ROUX, Avec la participation de Michel CERDA.


Autonomie du créateur - formation proposée par Alexandre Del Perugia et Sébastien Roux

PRÉSENTATION DE LA FORMATION

Public concerné : Comédiens, circassiens, clowns, danseurs, performers, artistes de rue, musiciens, mimes, artistes de cabaret/music-hall.

Pré-requis, expérience professionnelle : deux ans d’ancienneté professionnelle.

Objectifs pédagogiques:

Sur le plan de la structuration professionnelle :

  • Apprendre à se positionner en tant que porteur de projet au sein d’une équipe artistique et administrative.
  • Apprendre à organiser son projet par la gestion du temps, des moyens humains, matériel et financiers, notamment en appliquant l’outil du rétroplanning.
  • Apprendre à présenter son projet devant des professionnels.

Sur le plan artistique :

  • Approfondir son projet artistique durant des sessions de recherche au moyen de mise en jeux individuels et collectifs.
  • Comprendre et définir son processus de création, son processus d’écriture.
  • Mettre en jeu la matière de son projet en public.

PROGRAMME ET ÉTAPES DE TRAVAIL

Au travers de cette formation, Alexandre Del Perugia et Sébastien Roux accompagneront un groupe d’artistes, issus de toutes disciplines dans l’élaboration de leur projet artistique, tout en développant la maitrise de leur processus de création.

Les pédagogues ont observé que les créateurs de spectacles assument souvent seuls plusieurs fonctions, tant au niveau administratif (administrateur, producteur, chargé de communication et diffusion) qu’au niveau technique (régie son et lumière, technicien plateau, accessoiriste) et artistique (porteur de leur projet, metteur en scène, interprète…).

La difficulté à gérer les liens entre ces différentes compétences, peut hypothéquer les conditions de succès du projet de l’artiste.
Pour permettre aux stagiaires d’en prendre conscience, les pédagogues leur proposeront de définir leur projet au sein d’une équipe, où chaque rôle sera investi par un participant.

Ainsi chacun pourra saisir les tenants et aboutissants des fonctions de son équipe, et apprendre à se positionner en tant que porteur de projet. Les stagiaires seront donc amenés à développer de nouvelles compétences.
Il s’agira de proposer des cadres structurants afin que chaque projet artistique puisse, tout en conservant sa singularité, se développer sur le long terme.

Un rétro-planning sera mis en application par chaque stagiaire. L’objectif est de lui donner la possibilité de le confronter aux contraintes de réalisation d’un projet artistique : contraintes temporelles dans les recherches de résidences, subventions, définir les temps de recherche, de création, de diffusion… et contraintes budgétaires.

Une alternance entre des temps de discussion (échanges, retours critiques) et des temps de jeu sur le plateau, sera proposée aux stagiaires. L’autonomie du créateur restant au cœur de la formation, les pédagogues seront au service des projets, sans pour autant prendre le rôle de metteur en scène ou d’œil extérieur. Ils amèneront les créateurs à se positionner et à trouver leurs propres réponses.

Ces sessions de travail donneront lieu à plusieurs présentations publiques (gratuites et libres d’accès), de manière à offrir aux stagiaires l’opportunité de se confronter à différents publics professionnels ou non.