C. Huysman

Christophe Huysman est auteur, acteur, metteur en scène et photographe, il poursuit une narration permanente depuis l’âge de 14 ans, se sert de toutes les formes qu’il croise, avec des partenaires, ou seul.
Après le Conservatoire de Roubaix puis le Conservatoire national de Paris (CNSAD) il crée plusieurs pièces de Philippe Minyana (Les Guerriers, Où vas-tu Jérémie et Habitations, Cri et Ga cherchent la paix …), les spectacles de Georges Aperghis (Commentaires et Jojo), il a joué au théâtre et au cinéma sous la direction de Georges Aperghis, Tilly, Robert Cantarella, Edith Scob, Christian Schiaretti, Peter Etvös, Jean-Luc Lagarce …
Il a fondé en avril 1995 la Compagnie LES HOMMES PENCHÉS qu’il dirige depuis.
En 2000, un « Laboratoire mobile » de création en est né, fédérant de nombreux artistes sur un long ou court terme (compagnonnages artistiques et techniques, création de logiciels, formation in-situ, productions etc.)
Sa rencontre avec le monde du cirque ouvre un lien inédit avec le théâtre et verra la création de « Espèces, pièce de cirque » (La Villette, 2004) et « HUMAN articulations » (Festival d’Avignon, 2006), qui resteront sans doute, dans l’histoire du cirque contemporain, le mélange le plus fluide entre cirque et théâtre. Avec « Le Mâtitube, pièce tout terrain » (2008) il travaille un objet animé et parlant itinérant, un gueuloir à mouvements pour 3 hommes en colère.
Il conçoit « Contes Tordus » (2011) qu’il danse en duo avec Julie Nioche, et met en scène Sylvain Decure dans « Demain, je ne sais plus rien »(2010).
Avec « Tetrakaï » en 2013-2014, il réalise avec l’équipe des Hommes penchés le spectacle de la 25eme promotion du CNAC (Centre national des Arts du cirque)
Il crée 7.7.7 (spectacle en mouvements) entre décembre 2015 et mars 2016 et dont la forme finale sera présenté au 104 en mars 2016, et ensuite en tournée.
En écriture, la parution de « 3 Pièces raccourcies » dont le premier volet « Allez où là ? » publiée dans Les Petites Formes de la Comédie Française. Après « les Polaroïds » en 1999-2009, il poursuit également un travail photographique avec « Les Cartes postales » et la rédaction d’une nouvelle forme romanesque qui seront les outils d’un prochain spectacle « La France des faux passés » .
Il écrit également pour les spectacles de Georges Aperghis (« Quatre chants », « Faust »), Daniel Larrieu (« Lux »), Stephanie Aubin (« Les Etonnistes »)… Ses pièces ont été par ailleurs mises en scène par Robert Cantarella, Philippe Minyana, Georges Aperghis, Pascale Spengler, Clotilde Ramondou, Jean-Yves Ruf…
Bibliographie :
*La Mort ira (1989, poèmes 1981-1989, tirages limités, chaque couverture
comportant une oeuvre unique à l’encre et sang d’Alain Puech)
*Le Sang chaud de la terre (1991, Editions des Quatre-Vents)
*Les Perdrix (1994, Editions des Quatre-Vents)
*Manuel de Hohenstein (1994, l’Avant-Scène Théâtre n° 948)
*Les Hommes dégringolés (2001, Editions Les Solitaires intempestifs)
*Cet homme s’appelle HYC (2001, Editions Les Solitaires intempestifs)
*Les Repas HYC (2003, Editions Les Solitaires intempestifs)
*Pièces de cirque – HUMAN et Espèces (2006, Editions Les Solitaires intempestifs)
*8 poèmes (2006, Editions Les Presses du réel) : 1 : « La Course au désastre ». 2 :
« Colères de mars ». 3 : « 5 Places dans le monde ». 4 : « Le Chant comptant ». 5 : « Courtpoème ».
6 : « Ritournelles ». 7 : « Les Éclaireurs ». 8 : « Les Constellations »
*L’Orchestre perdu (2010, Editions Les Solitaires intempestifs)
*Allez où là ? (2011, Comédie Française, opus « La Fidélité »)
*Pièces de cirque (2017, Publication CNAC.