LES OMBRES PORTÉES

Motif_residence

LES OMBRES PORTÉES, Paris


Création: Les Somnambules
En résidence du 4 au 14 septembre – Eau à la bouche (présentation de travail en cours) – date à confirmer

Genre : Théâtre d’ombres et d’objets

Les Ombres Portées

Photo : Les Ombres Portées

PRÉSENTATION

Dans un vieux quartier, des palissades d’un chantier… Demain commence un vaste projet de rénovation qui doit transformer le visage de la ville.
Expulsion, démolition, reconstruction… Les habitants sont chassés à la périphérie.
Au fil des nuits, leurs rêves s’entrecroisent, raniment la cité et la métamorphosent en une ville utopique, lieu de tous les possibles.

Ces transformations urbaines se déploient dans une maquette de ville, terrain de jeu de deux musiciens et de trois marionnettistes, tour à tour manipulateurs, acteurs et projectionnistes.
La musique, élément constitutif de la narration, se fait complice de l’image.
Les Somnambules nous emmène au cœur d’une ville en changement, manipulée à vue et animée par des jeux d’ombres et de lumières.

ÉQUIPE ARTISTIQUE ET TECHNIQUE
/

Création : Les ombres portées
Construction et manipulation : Olivier Cueto, Erol Gülgönen, Florence Kormann
Musique : Séline Gülgönen, Simon Plane

PARTENARIATS CONFIRMÉS
/

Espace Périphérique, Ville de Paris – La Villette
FMTM – Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes, Charleville-Mézières
Momix, Festival International Jeune Public, Kingersheim
Côté Cour, scène conventionnée Jeune Public, Franche-Comté
Théâtre de l’Agora, scène nationale d’Evry Essonne
La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-Vallée
Le Colombier des Arts, Plainoiseau
Premières Lignes 2014, L’Atelier à Spectacle, scène conventionnée de Dreux
Hostellerie de Pontempeyrat

Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Île-de-France

DATE DE PREMIÈRE
/

Du 18 au 27 septembre 2015 au Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières

SITE INTERNET ET VIDÉO DE PRÉSENTATION DU TRAVAIL

www.lesombresportees.com

EXTRAIT DE PRESSE
/

« De leur propre aveu, les membres de la Cie Les Ombres portées, tous issus du monde de l’art et du spectacle (de la musique au costume, en passant par la scénographie, la photographie et la peinture), ne connaissaient rien au théâtre d’ombres avant de s’atteler à la création de Pekee Nuee Nuee , qui est leur premier
spectacle.
Peut-être est-ce justement ce qui leur a permis de développer une telle créativité pour parvenir à raconter ce qu’ils voulaient raconter, de la manière exacte dont ils souhaitaient le faire.
Car si Pekee Nuee Nuee est un spectacle court (à peine quarante minutes), c’est aussi un condensé d’émotions et de trouvailles visuelles et sonores. »

Les trois coups.com
Publié le 21 février 2013 par Emmanuel Cognat