M. Monfreux M. Monfreux

Mathilde Monfreux

par Elizabeth Saint-Jalmes


MATHILDE MONFREUX


Mathilde Monfreux, performer, dancer, body worker.

It develops an artistic organic, instinctive made slides, zoom or extractions between pieces for the theater performance for meats, « occupations space » food markets and other moving objects.

Fed a set of influences happy with Saint Elizabeth visual Jalmes since 2007, she created the solo PROJECT PIG, performance and Aesthetics Delicatessen with her involved since its inception as an associate at Mitsi, E.. ST. Jalmes and prepares Lust Lost Last year, 3rd series TUBE avatar.

The relationship to fact organic obsession. Search for continuous circulation between fluids, bones, leaks, holes comes across several mediums: the body in the first place, the voice, the relationship to the object, sculpture.

Most memorable encounters in his career: a dip in San Francisco to make Contact-Improvisation, Butoh Richard Cayre, an internship with Mark Tompkins and Yves-Noël Genot a week autofiction with Michel Schweizer …

She has worked as a performer with Camille Boitel, Anja Hempel, Pe Vermeesh, and as a dancer / performer with Karim Sebbar, Didier Silhol, Armelle Devigon Laurent Chanel, Rémi Uchéda, Robin de Courcy, the collective-Even Here Grenoble and co -creates with Anne-Catherine Nicoladzé.

It starts collaborating with Fanny Soriano recent years on the part and Tube Lust Lost Last Fanny which accompanies outsider and the creation of the Round Co. Red Elea where it is she who is accompanying the work.

In this search for body-matter and organic depths there is something that tends to confuse identities, the question of beauty and ugliness, to undo all seduction of the image of the habit, or code that makes sign socially, because there is no question of belonging to a mode, a family, a concept, but simply be futile, malleable, steady without consistency, being a pet, be the wind.

Mathilde Monfreux

par Elizabeth Saint-Jalmes


MATHILDE MONFREUX


Mathilde Monfreux, performeur, danseuse, travailleuse de corps.

Elle développe une démarche artistique organique, instinctive, faite de glissements, zoom ou extractions entre des pièces pour le théâtre, des performances pour charcuterie , des « occupations d’espace » sur les marchés alimentaires et autres objets mouvants.

Nourrie d’un jeu d’influences heureuses avec Elizabeth Saint Jalmes plasticienne depuis 2007, elle crée le solo PROJET COCHON, les performances Esthétisme et Charcuterie avec elle, participe depuis sa création en tant que collaboratrice à Mitsi, d’E.ST. Jalmes et prépare cette année Last Lost Lust, 3éme avatar de la série TUBE.

La relation à l’organique fait obsession. Une recherche de circulation permanente entre fluides, os, fuites, trous se décline à travers plusieurs médiums : le corps en premier lieu, la voix, la relation à l’objet, la sculpture.

Des rencontres marquantes dans son parcours : une immersion à San Francisco pour faire du Contact-Improvisation, le butoh de Richard Cayre, un stage avec Mark Tompkins et Yves-Noël Genot, une semaine d’autofiction avec Michel Schweizer…

Elle a travaillé comme interprète avec Camille Boitel, Anja Hempel,  Pé Vermeesh, et comme danseuse/performeur auprès de Karim Sebbar, Didier Silhol, Armelle Devigon, Laurent Chanel, Rémi Uchéda, Robin de Courcy, le collectif Ici-Même/Grenoble, et co-crée avec Anne-Catherine Nicoladzé.

Elle commence une collaboration avec Fanny Soriano ces dernières années, sur la pièce Tube et sur Last Lost Lust où Fanny l’accompagne en regard extérieur et sur la création de Rondes de la Cie Rouge Eléa où c’est elle qui est accompagne le travail.

Dans cette recherche de corps-matière et des profondeurs organiques il y a quelque chose qui tend à troubler les identités, la question du beau et du laid, à défaire toute séduction de l’image, de l’habit, de ce qui fait code ou signe socialement, car il n’y est pas question d’appartenir à une mode, une famille, un concept, mais d’être tout bonnement futile, maléable, sans consistance stable, être un pet, être du vent.