BROTTES/DERRIDJ

Motif_Laboratoire

Lila DERRIDJ & Pauline BROTTES


From November 2 to 6 [National Choreographic Centre, Rillieux-la-Pape] – Deadline for registration: October 24
Organized in partnership with the National Choreographic Centre of Rillieux-la-Pape, Executive Yuval Pick

Laboratoire Pauline Brottes et Lila DerridjTRAINING OVERVIEW

Audience : The lab is open to all people of arts, « with disabilities » or not.
Previous experience of movement work is required. Participants are requested to bring an object to work with for the week.
MAIN RESEARCH AREA Explore the subject as an extension of the body and senses vehicle

ARTISTS’S NOTE

Lila Derridj and Pauline Brottes dancers / choreographers and performers met around the creation of Lila Derridj‘s solo « A Mouth ». In their creations, they share a research around the manipulation of objects.

« Together strong of our differences and our similarities, sensitive to the legitimacy of notions of individuality and » non-standard « in this laboratory we would go to the meeting of individualities in a shared experience. That, using the principles of instant composition, observation, listening, speaking, sharing … We will seek physicalités and how our experiences shape our interaction with objects, our environment, and our relationships with others. We observe how objects act in everyone causing an awakening and an opening to other body states, how the body changes, to produce transformations and metamorphoses. But also, how the intention given to the manipulation objects can change the meaning of a proposition, allow digressions and transgressions.

We will pay attention to accompany a creative process in solo and duo. We will try, in a personalized relationship with each participant, to provide the tools necessary for the affirmation of a way, a form and an imaginary. We insist on the uniqueness of each of looks and sensibilities. We will take care to leave all the room to affirm and accompany this process. « 

Pauline BROTTES :
« Choreographer and dancer / performer Pauline choreographic research is part of a political pro-queer and sex posture. Her adaptability and her natural empathy feed her singularity. Rubbing to other realities postures, choice of course it takes a critical look at the archetypal patterns of relationship, action and work. So she works to invent artistic alternative to the « right-thinking » and questions about the concept of legitimacy. Her choreographic proposals solo and in collaboration in the form of performance where the body of work is central and where dance is serving a conviction. « 

Lila DERRIDJ :

Lila Derridj is a dancer / performer and choreographer. She has been an interpreter in various choreographic pieces and in a musical. She co-wrote some choreographic pieces and has just finished her first set alone on stage « A Mouth »

She is looking around choreographic forms that link the arts to the visual arts and architecture.
She began as architect and moves with a wheelchair. In a first time, it is her architectural thinking around the idea of ​​an ideal body, which led her to the dance.
The notion of individual legitimacy particularly close to her heart.
Therefore, she wonders about the forms assumed power in what’s discriminating. The qualities of its physical specificity allowed her to invent a choreographic language that is closer to the singularity of her body. This, in the exploration of a dance where movement is not codified. It is sensitive to the ritual dance.
She teaches since 2003; First the photo, video and architecture today at the National Superior School of Architecture of Paris Belleville in the context of intensive « body of architecture » with architect Marine SEMICHON . She also transmits the dance since 2007.
She participates as a speaker at conferences in France and abroad on topics related to dance and architecture.

PRACTICAL INFORMATIONS /

To register for this lab, click here
Price : 200 euros
For further information : coordination(at) hostellerie-pontempeyrat.com

Motif_Laboratoire

 

Lila DERRIDJ & Pauline BROTTES


Du 2 au 6 novembre [Centre chorégraphique national, Rillieux-la-Pape]Date limite d’inscriptions : 24 octobre
Organisé en partenariat avec le Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape, direction Yuval Pick

Laboratoire Pauline Brottes et Lila DerridjPRÉSENTATION DU LABORATOIRE

Public concerné :
Ce laboratoire est ouvert à toutes les personnes des arts de la scène, ainsi qu’aux plasticiens, “en situation de handicap” ou non.

AXE PRINCIPAL DE RECHERCHE /
Explorer l’objet comme extension du corps et véhicule de sens.

NOTE D’INTENTION DES ARTISTES

« Lila Derridj et Pauline Brottes danseuses/performeuses et chorégraphes se sont rencontrées autour de la création du solo « Une Bouche » de Lila Derridj.
Dans leurs créations respectives, elles partagent une recherche autour de la manipulation d’objets. »

« Ensemble, fortes de nos différences et de nos ressemblances, sensibles aux notions de légitimité, de singularité et du « hors-norme », dans ce laboratoire nous aimerions aller à la rencontre des individualités dans une expérience partagée. Cela, en utilisant les principes de la composition instantanée, l’observation, l’écoute, la parole, l’échange…
Nous chercherons comment nos physicalités et nos expériences vécues façonnent l’interaction avec les objets, notre environnement, et nos relations avec les autres. Nous observerons comment les objets agissent en provoquant en chacun un éveil et une ouverture à d’autres états de corps, comment le corps se modifie, jusqu’à produire des transformations et des métamorphoses. Mais aussi, comment l’intention donnée à la manipulation d’objets peut changer le sens d’une proposition, permettre des digressions et des transgressions.

Nous porterons une grande attention à accompagner un processus de création en solo et en duo. Nous tenterons, dans un rapport personnalisé avec chaque participant, de donner les outils nécessaires à l’affirmation d’un propos, d’une forme et d’un imaginaire.
Nous insisterons sur la singularité des regards et des sensibilités de chacun. Nous prendrons soin de laisser à tous la place de s’affirmer et les accompagnerons dans ce processus. »

Pauline BROTTES :

« Chorégraphe et danseuse/performeuse, les recherches chorégraphiques de Pauline s’inscrivent dans une posture politique queer pro-sexe. Sa faculté d’adaptation et son empathie naturelle nourrissent sa singularité. En se frottant à d’autres réalités de postures, de choix, de parcours elle pose un regard critique sur les schémas archétypaux de relation, d’action et de travail. Ainsi, elle travaille à inventer des alternatives artistiques au «  bien pensant  » et se questionne autour de la notion de légitimité. Ses propositions chorégraphiques en solo et en collaboration prennent la forme de performances où le travail du corps est central et où la danse est au service d’une conviction ».

Lila DERRIDJ :
Lila Derridj est danseuse/performeuse et chorégraphe. Elle a été interprète dans différentes pièces chorégraphiques ainsi que dans une comédie musicale. Elle a coécrit certaines pièces chorégraphiques et vient de finir de créer son premier seul en scène « Une Bouche »
Elle cherche autour de formes chorégraphiques qui lient les arts de la scène aux arts plastiques et à l’architecture.
Elle a commencé par être architecte en bâtiment et se déplace en fauteuil roulant. Dans un premier temps, c’est sa réflexion en architecture, autour de l’idée d’un idéal de corps, qui l’a menée à la danse.
La notion de légitimité individuelle lui tient particulièrement à cœur. C’est pourquoi, elle se questionne sur les formes que revêt le pouvoir dans ce qu’il a de discriminant. Les qualités de sa spécificité physique lui ont permis d’inventer un langage chorégraphique qui est au plus près de la singularité de son corps. Cela, dans l’exploration d’une danse où le mouvement est peu codifié. Elle est sensible à la danse rituelle.
Elle enseigne depuis 2003 ; d’abord la photo, la vidéo et aujourd’hui l’architecture, à L’Ecole Nationale Supérieur d’Architecture de Paris Belleville, dans le cadre de l’intensif « corps, matière d’architecture » avec l’architecte Marine Semichon. Elle transmet également la danse depuis 2007.
Elle participe en tant qu’intervenante à des conférences en France et à l’étranger sur des thématiques touchant à la danse et à l’architecture.

INFORMATIONS PRATIQUES /
Pour vous inscrire à ce laboratoire, cliquez ici
TARIFS :
Financement structure : 400 €
Financement personnel : remise de 50% soit 200 euros

Pour tout complément d’information : coordination(at)hostellerie-pontempeyrat.com