QUI SOMMES-NOUS ?

PÔLE D’INITIATIVES ET D’ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DEPUIS 1996

HISTORIQUE ET PHILOSOPHIE D’ACTION

Regards et Mouvements est une association loi 1901 créé en 1996 à Usson-en-Forez (42).
Elle a développé un pôle de recherche artistique et pédagogique sur un site exceptionnel : l’Hostellerie de l’Ance à Pontempeyrat.

A l’heure des nouveaux territoires de l’art, le projet d’implantation a été pensé comme un lieu de création, de transmission et de diffusion en pleine nature.
Situé à la confluence des départements de la Loire, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme, le projet navigue dans les champs pluridisciplinaires et contemporains de la piste, de la scène et de la rue.
Beaucoup d’artistes et pédagogues y sont passés.

Le projet a été dirigé par Alexandre Del Perugia de 1996 à 2004, date de son départ pour la direction du Centre National des Arts du Cirque.
Depuis 2007, il est dirigé par Sébastien Roux qui, avec l’équipe professionnelle et bénévole de l’association, a consolidé un projet atypique ancré sur son territoire autour de la transmission des savoirs, mais aussi de l’expérimentation et de la création, à la rencontre des habitants.

En 2015 le conseil d’administration de Regards et mouvements, en accord avec ses partenaires institutionnels (direction régionales des Affaires culturelles, Régions, Conseils départementaux et communautés de communes) et son équipe salariée, décide de quitter son lieu d’origine pour se réimplanter dans un premier temps à Saint-Bonnet-le-Château en vue de la réhabilitation d’un futur lieu.

Les causes de son départ sont principalement liées à des problèmes économiques et de sécurité pour l’accueil du public au sein de ces espaces.

L’équipe de Regards et Mouvements consolide depuis les bases de son projet artistique et pédagogique et écrit une nouvelle page de son histoire.
Elle laisse derrière elle son entité « Hostellerie de Pontempeyrat » pour donner place à « Superstrat » !
Une définition qui nous a tous convaincu :  un mot issu d’une langue venue d’ailleurs, qui au contact d’une terre d’accueil, entre et influence son vocabulaire.
Il est question de langages et d’interactions, de rencontres sur un territoire donné ; nous y voyons une belle résonance avec les aspirations de notre projet artistique.

Labellisée “Atelier de fabrique artistique” par le ministère de la culture, l’association Regards et Mouvements a réfléchit à un modèle économique plus juste.
A savoir, consacrer plus de moyens aux équipes artistiques grâce à un fonctionnement plus léger (hors les murs, et à terme de lieu plus petit), et développer de nouveaux rendez vous avec les habitants dans leurs espaces de vie.

Forte de son expérience en terme d’accompagnement de projets, l’association pense son avenir selon trois fondements qu’elle n’aura de cesse de construire et de développer dans le futur :

  • Le soutien à la recherche artistique
  • les actions artistiques de territoire(s)
  • la transmission

Notre objectif est de créer d’une part, un pôle ressources pour les artistes dans l’accompagnement et l’accueil que nous leur proposons (formation, recherche-action, expérimentation, espaces de vie, administratif, technique, pluralité d’espaces de jeu et de travail) au cœur de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

D’autre part, le développement d’un projet culturel et artistique de territoire(s) en utilisant et en développant des outils de l’éducation populaire pour permettre le lien entre les présences artistiques sur le(s) territoire(s), ses petites communes rurales et les habitants.

N’est ce pas là l’occasion de favoriser le débat, la prise de parole, la pensée, l’échange de point de vue autour des grandes questions que posent notre société et tenter de réinventer notre manière de co-habiter ?