MÉDIATION

MÉDIATION

L’association s’est attachée au fil du temps à créer des possibilités de rencontres entre le public et les présences artistiques accueillies sur le territoire.
Au cœur de nos actions, l’accueil, la convivialité et les échanges autour de l’acte artistique ont créent un élan, un engouement, une attente.
Les potentialités de ce territoire situé en milieu rural nous ont amenés à activer des liens, à créer des rendez-vous dans le souci de donner à voir la diversité des langages artistiques et leurs propos. Ces actions ont comme conséquence de créer du lien social.

En inscrivant les arts vivants dans le voisinage, en les faisant vivre autrement qu’au sein de lieux dédiés, nous nous éloignons du rapport nécessaire mais anonyme du « spectateur-consommateur ». Nous nous mobilisons pour inventer et mettre en mouvement un autre rapport au monde, à la cité. Nous défendons la mise en place de processus co-construits pour le développement de la création artistique dans des territoires isolés, visant l’implication des élus-acteurs-professionnels-habitants…

Ces processus sont longs, fragiles. Ils reposent beaucoup sur les rencontres humaines, mais nous faisons l’éloge de la lenteur et du partage d’émotions, de dialogues.

 

LES CRÉATIONS ARTISTIQUES EN PARTAGE :  ateliers de pratique artistiques, créations collectives…

L’implication des habitants et acteurs du territoire est une problématique importante dans notre projet. 
Mais elle pose d’emblée une ambiguïté. Faire participer qui, à quoi, pourquoi et comment ?
A quel moment la participation est susceptible d’écrire de nouvelles histoires de territoire enrichissantes et fédératrices ?
L’équipe se préoccupe de ces questions depuis plusieurs années et invitent des compagnies qui y sont sensibles également.
Nous construisons avec elles des aventures participatives visant à offrir à ceux qui s’y engagent une capacité de découvrir ou développer une pratique artistique et même parfois d’aller plus loin.

Les créations collectives proposées depuis deux ans sur la communauté de communes de saint-bonnet-le-château on permis aux participants d’influencer sur le cheminement et l’aboutissement de l’œuvre artistique partagée. En s’appuyant sur les communes volontaires disposant d’espaces de vie collective, ou imaginant des aventures créées dans et pour l’espace public, les possibilités sont nombreuses !

PUBLIC ADULTE

Ils ont proposés de partager leur création et d’impliquer les habitants du territoire :

  • 
En 2015 
 »JE SUIS FAIS DU BRUIT DES AUTRES » avec Naïf Production – CRÉATION COLLECTIVE (DANSE HIP-HOP)

Suite à leur résidence à l’Hostellerie en septembre 2014, l’association Regards et Mouvements a invité le collectif de danse Naïf Production (Avignon) à poursuivre « Je suis fait du bruit des autres  » du 12 au 27 septembre 2015 sur la communauté de communes de Saint-Bonnet-le-Château (42). 

Ce projet, construit en lien étroit avec la compagnie, a eu pour but de susciter la participation de la population du territoire, autour d’une création partagée, et de permettre des croisements entre création, habitants et acteurs du territoire.

En invitant une dizaine de non-professionnels, de 18 à 77 ans, à venir fabriquer une œuvre collective lors d’ateliers chorégraphiques proposés gratuitement, Lucien Reynes, Mathieu Desseigne et Sylvain Bouillet ont proposé un projet fédérateur d’une bienveillance et d’une pédagogie rare.

Le trio d‘acrobates/danseurs s‘interrogent sur les notion d‘identité, de communauté. Qu‘avons-nous en commun, comment émergent nos singularités ?
50 heures d’ateliers ont été traversées, et cette immersion intense mais nécessaire à favoriser l’échange, la confiance en l’autre et l’accessibilité puisqu’aucune compétence en danse n’était requise.
Deux représentations publiques professionnelles ont eu lieu à l’issue de ce généreux projet, applaudi par un public venu en nombre, permettant d’être pertinent jusqu’au bout de la proposition et de ses objectifs.

bandeau-JSFDBDA

 

  • 


  • En 2016
 »LES YEUX OUVERTS : réouverture du monde après fermeture  » avec Athra & Compagnie.


CRÉATION COLLECTIVE INVITANT DES COMPLICES AU PLATEAU (Théâtre, musique) D’APRÈS L’ÉCRITURE DE CAMILLE DE TOLEDO

Suite à leur résidence à l’Hostellerie de Pontempeyrat en septembre 2015, l’association Regards et Mouvements a invité la compagnie athra (Clermont-Ferrand) du 4 mai au 12 juin 2016, à poursuivre « Les yeux ouverts ». 

L’idée principale de ce projet a été d’organiser des actions en étroite collaboration avec le dynamisme du territoire et de ses acteurs (lycée agricole de Précieux, l’école intercommunale de musique de St Bonnet, les communes de Luriecq et de St-Hilaire-cusson-la-valmitte). D’impliquer le public (adolescent et adulte), dans la découverte de la pluridisciplinarité et de la convivialité que peut représenter le secteur du spectacle vivant.

La compagnie a sensibilisé et impliqué une dizaine de non-professionnels, de 18 à 77 ans, à venir fabriquer une œuvre collective lors d’ateliers de théâtre et de musique proposés gratuitement. Olivier Papot, Béatrice Chatron, Yi-Ping-Yang et Yoann Sanson et le reste de l’équipe d’athra ont proposé un projet cohérent et hors du commun.

montage-athra

 

COMPOST ou le laboratoire d’expérimentation autour de la notion de production dans le spectacle, et plus largement celles de la croissance/décroissance.
Du 22 au 29 mai, avec la participation du Centre Culturel Le Bief  et des habitants du territoire d’Ambert (63), ce sont autant de rencontres surprenantes et riches qui sont venues alimenter l’expérience de nos trois artistes du collectif MOM.

residence-compost

  • En décembre 2016 : projet de résidence de médiation avec la compagnie cirque et danse Malaxe et leur projet Hauteurs d’homme (Marseille) organisée en partenariat avec l’association Agora et le collège public de St-Julien-Chapteuil (43)

PUBLIC ENFANT