S. Lupo

S.Lupominimes Stéphanie LUPO, artiste de la scène, auteur, pédagogue, chercheuse 

Stéphanie Lupo est diplômée de mise en scène de l’E.N.S.A.T.T en France, titulaire d’un Doctorat en Études théâtrales et d’un Master en Esthétique et Philosophie de l’art de l’Université de la Sorbonne. Son travail imbrique intimement réflexion théorique et pratique. Ses textes sont publiés aux éditions l’Entretemps et à l’Arche éditeur. Elle s’est formée comme actrice et à la mise en scène avec le metteur en scène russe Anatoli Vassiliev avec qui elle a travaillé plusieurs années et sur qui elle a publié son premier ouvrage (Anatoli Vassiliev, Au Cœur de la pédagogie théâtrale, rigueur et anarchie), puis a poursuivi sa formation avec des maîtres de la scène internationale dont Meredith Monk, Thomas Ostermeier, Yoshito Ohno… Elle a poursuivi son parcours situant son travail aux croisements entre théâtre, performance et écriture scénique contemporaine. Elle montre ses pièces et performances en France et en Europe, travaille comme interprète aux côtés d’artistes de la scène théâtrale et performative, et mène des recherches théoriques (Art-action, origines de la performance, présence, corps de l’acteur et le théâtre comme lieu de connaissance de l’être dans le théâtre de J. Grotowski, K. Lupa et K. Warlikowski, philosophie du performer…).

Elle enseigne dans de nombreuses écoles en Europe et dans le cadre de laboratoires de recherches internationaux. Depuis 2014 elle assure la direction artistique d’un programme d’Advanced Studies en Théâtre Performance et Contemporary live arts, au sein de l’Accademia Dimitri en Suisse. Elle propose une approche de recherche et de création intensive autour de l’idée d’acteur performer.

Artist statement

« Au cœur du travail se trouve la notion d’acte et de présence authentique. L’idée d’engagement de l’acteur, à la frontière de la personne qu’il est réellement.
À travers l’expérience sensible du plateau, explorer l’être essentiel, libre, créateur, qui dans la vie quotidienne attend enfoui, conditionné. Déjouer les masques, déposer la matière brute et confuse. Transformer. 
Niegrida. Plomb en or. Écrire pour le plateau. Prendre la parole. Pousser l’écriture et le jeu hors de leurs gonds. Retrouver une vérité « nue ». Jouer. Performer. Comme un acte de conscience. Le faire sans filet, comme un poète dont le fait de prendre la parole en public est porté par une nécessité intérieure. » Stéphanie Lupo

Infos et plus en détail

www.stephanie-lupo.com

Au sujet de l’esprit du travail :

« De l’acteur vers le performer »

https://www.stephanie-lupo.com/de-l-acteur-vers-le-performer

« Pratique et recherche en création scénique et performative : Perspectives et fondements »

https://www.stephanie-lupo.com/stephanielupoworkshopsphilo