STÉPHANIE LUPO

« QUAND L’ACTEUR REJOINT LE PERFORMEUR : AGIR EN CONSCIENCE, PARLER VRAI, DANSER L’ÊTRE ».
Présence, acte, action. Texte et Interprétation. Danse et Improvisation.

Du 22 août au 1er septembre 2017 (80h) [à Saint-Julien-Molin-Molette, 42]

Stage proposé par Stéphanie Lupo en partenariat avec l’Essaim de Julie

Crédit : Nyima Leray

Crédit : Nyima Leray

Public concerné : acteurs, performers, artistes de cirque, danseurs, artistes intéressés par l’introduction d’une dimension performative dans leur pratique.

Objectifs pédagogiques :

  • Aborder conjointement les spécificités du travail de l’acteur et du performer, autour des notions fondatrices de présence, d’acte authentique et de maîtrise d’un art du processus vivant.
  • Se confronter à plusieurs vecteurs de transmission et d’action scénique ou performative, à travers le corps, la parole, et la vie émotionnelle.
  • Explorer et approfondir la connaissance de textes autour du thème de la Conscience et comprendre comment les transposer sur le plan scénique ou performatif.

CONTENU

Ce stage professionnel propose un travail de maîtrise et de recherche de plateau, au croisement entre théâtre, danse et performance nourri autant de manière théorique que pratique. Il prendra comme source d’inspiration des textes de nature philosophique, poétique et dramatique qui nous permettront d’explorer l’idée de Conscience sous diverses manifestations et acceptions (siège du temple intérieur, source de vérité, clarté et obscurcissements, danse de l’être, lieu d’observation des conditionnements sociaux, culturels, familiaux, ego et être essentiel, force d’expansion et de réalisation…). Parallèlement au travail de réflexion global nous nous intéresserons à la spécificité du travail scénique pour aborder et incarner ce sujet. Nous proposerons un regard sur l’art scénique et performatif comme celui de l’être humain, désireux de vivre une expérience véritable, dans une perspective de communication authentique. Nous mettrons en lien l’art de l’acteur défini comme celui d’un processus de création vivant, libre et créateur, et celui du performer marqué notamment par l’idée d’alchimie de l’acte, de geste créateur et de présence immanente.

DÉROULÉ

Comme source d’inspiration pour le travail scénique nous nous baserons notamment sur les matériaux suivants :

  • Analyse de la carte du Monde dans le Tarot de Marseille d’après l’ouvrage La voie du Tarot d’A. Jodorowski, en lien avec les As dans les arcanes mineurs. (Nous nous intéresserons ainsi aux 4 énergies : le cœur ou centre émotionnel, l’esprit ou intellect, la créativité, la vie matérielle)
  • Métagénéalogie (A. Jodorowski)
  • Tantra : l’initiation d’un occidental à l’amour absolu (Daniel Odier)
  • Beyond violence ; Se libérer du connu ; This light in oneself de Jiddhu Krishnamurti (nous réfléchirons notamment à sa phrase célèbre « The revolution should take place in the mind » ou encore aux idées de « Inward revolution » et « Psychological revolution » ; nous aborderons ainsi le thème du conditionnement, de la peur, de l’amour, de la vie, de la mort.
  • La révolution de la conscience (Dominique Schmidt)…

Nous associerons ces textes théoriques à des textes littéraires, dramatiques et poétiques. Un corpus de textes en lien avec le thème sera proposé par l’intervenant, notamment des textes de S. Kane, A. Ginsberg, Walt Whitman, Henry Miller, A. Jodorowski, Chogyam Trungpa… Certains textes seront travaillés dans le sens du jeu d’acteur (sous forme de monologue, de dialogue ou de poème dramatique), d’autres comme des bases pour l’improvisation et l’acte performatif.

Chaque participant sera invité à choisir une ou plusieurs sources textuelles sur lesquelles il travaillera tout au long du stage, seul ou avec un partenaire selon les matériaux choisis.

10_Hermaphrodite_2 55848643cbecb8287547000e5ae63d7d goldenflowerofalchemy

 

 

 

 

 

 

 

 


Travail de plateau

Il vise à explorer sous diverses formes l’art de la présence, de l’action, de la parole vivante, du geste créateur et de l’acte authentique. Le travail se base sur la notion de processus vivant, qui encourage à la découverte et à l’expansion de la créativité originale de chaque participant, à la spontanéité de la vie libérée à travers l’action.

thode

Le travail s’inspire d’une pratique, alliant des improvisations structurées, inspirée de la méthode russe appelée analyse action pour le travail d’acteur et sur des given tasks pour le travail performatif.

Selon que nous envisagerons le travail de l’acteur ou celui du performer, nous travaillerons sur plusieurs notions fondatrices :

  • Concernant le travail de l’acteur, nous travaillerons sur l’idée d’art du processus vivant, se déroulant dans l’ici et maintenant. Nous développerons le travail autour d’une idée d’un jeu authentique, libre, créateur et vivant, exigeant de la personne en scène don et ouverture créative. Nous travaillerons l’art du monologue, du dialogue et du poème dramatique. Pour ce fait nous dialoguerons avec des notions clés des enseignements issus de J. Grotowski (« Se donner comme on se donne en amour » ; « laisser passer la révélation » ; « l’acte total de l’acteur »; « l’acteur comme véhicule » …), d’A. Jodorowski (alchimie de l’acte) et d’A. Vassiliev (concernant l’analyse de texte, l’art du monologue, du dialogue, usage de l’improvisation, vie vivante sur le plateau, le théâtre comme lieu de connaissance…)
  • Concernant le travail du performer, nous nous intéresserons aux notions fondamentales de présence, d’acte authentique, d’action, de catharsis, de véhicule, de passion immanente et de transgression. Nous réfléchirons aux phrases suivantes : « performance is a passion without a script » « The performer is the living being who sacrifices, or on the contrary, exhibits vital spontaneity at the service of collective effect », et à l’idée de chemin en art comme voie de libération.

Nous nous efforcerons par ailleurs de penser le travail de l’acteur et du performer dans une perspective d’action qui engage ensemble la personne, le groupe et le public.

Emploi du temps

Le travail se déroule de manière intensive. Discussions et actions se mêlent activement. Chaque jour le temps se partage entre temps de discussion autour du thème et d’analyse collective des textes, temps de préparation individuelle et/ou avec un partenaire, temps de présentation et retour sur les travaux montrés au sein de l’ensemble. Des temps sont également consacrés à discuter des points concernant la méthode.

INFORMATIONS PRATIQUES /

Pour vous inscrire à cette formation, cliquez ici
Pour tout complément d’information lié aux tarifs et financements possibles : eve@superstrat.fr