TRANSMISSION

« QUESTIONNONS L’ÉCRITURE DANS LA CRÉATION D’UN SOLO/DUO »


Du 9 au 14 décembre à l’ARTDAM [Longvic]
Stage conventionné collectif AFDAS proposé par Michel CERDA


Michel Cerda. Crédit photo: Michel Nicolas

PRÉSENTATION DE LA FORMATION

Public concerné : Artistes de rue, circassiens, performers, comédiens, marionnettistes, professionnels.

Objectifs pédagogiques :

  • Questionner la place de la dramaturgie dans un processus de création
  • Révéler les promesses artistiques que contient le projet (temps dramaturgique)
  • Développer les traductions possibles sur le plateau et/ou la piste (temps organique)
  • Formuler et transcrire son processus d’écriture dans la création d’une forme artistique sous forme d’objet à communiquer. Nous envisageons, au travers de cette formation, de questionner la place de la dramaturgie dans le processus de création des jeunes auteurs de cirque, de théâtre de rue, de danse ou de théâtre d’objets.

Nous envisageons, au travers de cette formation, de questionner la place de la dramaturgie dans le processus de création des jeunes auteurs de cirque, de théâtre de rue, de danse ou de théâtre d’objets.

NOTE D’INTENTION DES (Dé) FORMATEURS

« J’ai remarqué qu’après une longue période d’interprétation ou un cursus de formation initiale, de nombreux auteurs créateurs tentent l’exercice périlleux de produire seuls leur première création. Ces créateurs sont alors souvent amenés à endosser plusieurs fonctions; celle de l’administrateur, de l’interprète, du créateur, du régisseur, du producteur et, de fait, n’approfondissent pas toujours leur lien à l’écriture. La rencontre entre le théâtre et le cirque, par exemple, n’est pas toujours heureuse! C’est pourquoi Michel CERDA accompagnera 3 à 4 équipes qui travaillent à la naissance de leur projet de solos et/ou de duos. »

PROGRAMME ET ÉTAPES DE TRAVAIL

Trois temps de mise au travail seront proposés :

Premier temps : Temps dialectique – Présentation et discussion de chaque projet.

Deuxième temps : Temps organique – Présentation sur le plateau du travail en train de se faire.

Troisième temps : Temps de formalisation – Se mettre à l’épreuve de favoriser ses idées pour les communiquer dans un dossier ou un dossier de communication.

Nous demanderons au stagiaire de noter dans « un cahier de bord » tout ce qu’il lui paraitra important dans le déroulé de la formation pour ainsi rendre lisible la démarche artistique. Cette formation propose une alternance équilibrée entre discussions et traductions au plateau devant le formateur ou déformateur comme devant les autres équipes présentes. Michel CERDA se mettra au service de chaque projet pour appuyer et questionner là où l’écriture fait sens, sans se positionner comme metteur en scène ou œil extérieur. Le but étant de conserver à chaque projet sa singularité. Nous demanderons à chaque participant de nous formuler son désir de création et les rencontrerons en amont, pour préciser avec eux le cadre dans lequel chacun s’inscrira. Un second temps pourra être envisagé pour suivre cet accompagnement mais nous tenons d’ores et déjà à préserver l’autonomie de chaque projet en ne l’accompagnant pas jusqu’à sa création.

adamiProjet soutenu par l’ADAMI:

 » L’ADAMI représente les artistes-interprètes: comédiens, danseurs, chanteurs, musiciens solistes, chefs d’orchestre. Sa mission est de gérer leurs droits en France et à l’étrange. Elle agit au niveau national et européen pour leur juste rémunération notamment au titre de la copie privée et des nouveaux usages numériques. Elle favorise également l’emploi artistique au moyen de ses aides à la création. »
www.adami.fr