V. Raba V. Raba

Photo-Vivi-Raba


VIRGINIE RABA


Autodidact, I build my career through my encounters and experiences.
Initially, the image was first and foremost a tool for expression of: express no concern to communicate to others. Basically, an outlet.
Later I meet the collective Odradek. It brings me to the performance, installations of all kinds, the idea being to offer a critique of the media. Subsequently, it will become a tool of communication, my concern is to enforce the word of people …
For this, I form in different audiovisual animation post-production techniques, film.
Thereafter, I work for the realization of fictions. Work rhythm, form, report sound and image, art takes over.
My encounter with Regards association and movements, by controlling achievements documentary offers me the opportunity to get closer to the movie called « copyright » by the questions it generates.Photo-Vivi-Raba


VIRGINIE RABA


Autodidacte, je construis mon parcours grâce à mes rencontres et mes expériences.
Au départ, l’image était avant tout un outil d’expression : exprimer sans le souci de communiquer à d’autres. En gros, un exutoire.
Plus tard, je fais la rencontre du collectif ODRADEK. Il m’amène à la performance, à des installations en tous genres, l’idée étant de proposer une critique des médias. Par la suite, il deviendra un outil de communication, mon souci étant de faire valoir la parole de personnes… Pour cela, je me forme dans les différentes techniques audiovisuelles, film d’animation, post-production.
Par la suite, je travaille à la réalisation de fictions. Le travail du rythme, de la forme, le rapport son et image, l’artistique prend le dessus.
Ma rencontre avec l’association Regards et Mouvements, par la commande de réalisations de documentaires m’offre la possibilité de me rapprocher du cinéma dit « d’auteur » par les questionnements qu’il engendre.