EN RÉSIDENCE À L’AUTOMNE 2019

Sur le Pays de Saint-Bonnet-le-Château (42)

CABARET MAGIQUE

Ouverture publique – dates à confirmer
Entrée gratuite
Plus d’infos : contact@superstrat.fr / 04 26 17 26 55

Action financée dans le cadre de la convention Education Artistique et Culturelle avec la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et la Communauté d’Agglomération Loire-Forez    
Site internet de la compagnie  

COMPAGNIE LE PHALENE / THIERRY COLLET

« Les Murmures ont des oreilles »

30h d’ateliers de pratique de la magie nouvelle
La participation au processus de création de la compagnie

Dans le cadre du spectacle en cours de création « les Murmures ont des oreilles », nous vous proposons deux stages autours des illusions auditives.

Un premier portant sur le montage audio ou comment manipuler un discours.

Le second atelier cherche à nous faire comprendre le son à travers la magie.

En présentant de multiples expériences passant par la physique, la psycho-acoustique, la musique et la magie, nous amenons les spectateurs découvrir les propriétés inattendues de leur ouïe et de leur cerveau à travers la mise en scène d’illusions sonores.

« Pour cela nous sommes deux au plateau à prendre en charge différents aspects du son : Quentin ne parle pas, il ne s’exprime que par des bruits et la musique, il explore les choses de façon sensible.

De mon coté je suis plus porté sur la prise de parole, une approche plus théorique et scientifique du son et du fonctionnement de notre cerveau.

Notre dispositif scénique rend compte de cette dualité et de notre complémentarité : il est constitué de deux blocs de spectateurs se faisant face avec une zone de jeu au centre, deux espaces scéniques sont présents aux extrémités gauches et droites de cette bande centrale. Cette disposition particulière, et notamment l’utilisation de ces deux espaces, oblige le public a faire des allers-retours entre ce qu’il regarde et ce qu’il écoute, à faire des choix et être soumis a divers détournements d’attention. Il devient donc acteur de sa propre experience.

L’épilogue du spectacle serait une composition musicale qui reprendrait tous les sons entendus et capturés durant les différentes séquences.

Une manière de réunir à la fois l’aspect technique et sensible du son, mais aussi de proposer au public de se remémorer le spectacle à,travers sa matière sonore pour aiguiser leur mémoire auditive et leur imaginaire.

 

individuelle et notre expérience collective. »

Intervenants :

Dylan Foldrin et Quentin Thiollier

Infos pratiques :

Âge : à partir de 12 ans

 

 

Pin It on Pinterest

Partagez l'info !