2016-2018 EN IMAGES

Période 2015-2016

2015 : Le Conseil d’Administration de Regards et mouvements, en accord et avec le soutien de ses partenaires institutionnels (direction régionales des Affaires culturelles, Régions, Conseils départementaux et communautés de communes) et son équipe salariée, décide de quitter son lieu d’origine pour se réimplanter dans un premier temps à Saint-Bonnet-le-Château en vue de l’investissement d’un nouveau lieu.
Les causes de son départ sont principalement liées à des problèmes économiques et de sécurité pour l’accueil du public au sein de ces espaces.

2016 : L’équipe de Regards et Mouvements consolide les bases de son projet artistique et pédagogique et écrit une nouvelle page de son histoire.
Elle laisse derrière elle son entité « Hostellerie de Pontempeyrat » pour donner place à « Superstrat » !

Une définition qui nous a tous convaincus : un mot issu d’une langue venue d’ailleurs qui, au contact d’une terre d’accueil, entre dans son vocabulaire et l’influence.
Il est question chez Superstrat de langages et d’interactions, de rencontres humaines et artistiques sur des territoires à la fois ruraux et urbains des département de la Loire, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme.

Période 2017-2018

2017 : d’un projet fondé et implanté au sein d’un lieu en moyenne montagne pendant 20 ans, l’association a transposé ces dernières années son projet artistique et fait d’une contrainte (plus de lieu) un atout au service du développement culturel, tentant de le territorialiser.

Labellisée “Atelier de fabrique artistique” par le ministère de la culture, l’association Regards et Mouvements a réfléchit à un modèle économique plus juste.
A savoir, consacrer plus de moyens aux équipes artistiques grâce à un fonctionnement plus léger (hors les murs, et à terme de lieu plus petit), et développer de nouveaux rendez vous avec les habitants dans leurs espaces de vie.

 

2019 : à l’invitation du Conseil Départemental de la Loire, l’association retrouve un ancrage à Saint-Etienne-le-Molard, au château de la Bâtie d’Urfé.

Superstrat retrouve des conditions plus sereines d’exercice de ses missions grâce à un scénario s’articulant aussi entre plusieures géographies :

 

– Saint-Étienne
– Mobilité Loire-forez et Livradois-forez

Suivez-nous dans nos pérégrinations, et recevez nos actualités !

Rejoignez notre liste pour recevoir notre lettre d'infos mensuelle

Vous êtes inscrit ! Merci et à bientôt

Pin It on Pinterest

Share This